You are here: Home > News > Press releases > Baromètre immobilier annuel d’ECA International
Print Page

Baromètre immobilier annuel d’ECA International

07 Feb 2012


  • Tokyo présente les prix locatifs les plus élevés au monde
  • Paris occupe la 6ème place en Europe et la 14ème place au classement mondial
  • Londres devient la ville d’Europe où les prix locatifs sont les plus élevés, devant Moscou

Spécialiste de la mobilité internationale, ECA International publie chaque année, depuis 1996, son rapport sur les prix de l’immobilier locatif.  Cette étude offre un aperçu des loyers pratiqués dans plus de 130 villes du monde, en tenant compte des quartiers et du type de logement couramment recherchés par les expatriés. Ces données permettent aux directions des ressources humaines internationales de calculer les indemnités de logement qu’elles versent à leurs expatriés.
 
En 2011, Paris a poursuivi sa chute au sein du classement mondial. La capitale française est désormais la 14ème ville du monde aux loyers les plus hauts pour un appartement de trois pièces. Elle occupait la 11ème place l’an dernier. Toutefois, le prix moyen de la location à Paris n’a cessé d’augmenter. « Le déclassement de Paris sur le plan mondial s’explique surtout par la forte hausse des loyers dans les autres villes du monde » explique Frédéric Franchi, responsable du développement d’ECA International. « Le loyer moyen pour un trois pièces à Paris est passé en 2011 de 1 650 € à 1 700 € ».
 
L’étude d’ECA International montre que 90 % des entreprises multinationales participent au coût d’hébergement de leurs expatriés dans le pays d’accueil. Le logement représente l’un des postes les plus coûteux lors d’une affectation à l’étranger et les entreprises. Selon la façon dont les entreprises gèrent les indemnités de logement versées à leurs expatriés, les fluctuations monétaires peuvent avoir un impact important sur ces coûts.
 
« Les loyers sont désormais plus élevés à Sydney, Stockholm et Zurich qu’à Paris » indique Frédéric Franchi. « Il n’est pas surprenant de noter une hausse des loyers dans les pays dont la devise s’est renforcée par rapport à l’Euro. A Zurich, le prix du loyer en Franc Suisse pour un trois pièces est resté stable en 2011 mais, converti en Euros, nous remarquons une hausse de 15 % sur l’année. Il est essentiel pour les entreprises d’examiner régulièrement les indemnités, les politiques et les prestations d'allocation afin de s’assurer d’être en phase avec le marché local ».
 

La situation de la location en Europe

Le loyer moyen pour un trois pièces d’environ 80 m2 a augmenté de 2,6 % en 2011 en Europe et s’élève à 1 090 € par mois. Cette hausse des loyers se poursuit toutefois à un rythme plus lent que l’an passé (4 % en 2010).
 
En Europe, Londres a enregistré l’une des plus fortes hausses, jusqu’à détrôner Moscou en tant que ville la plus chère d’Europe concernant la location. La capitale britannique est passé de la 4ème à la 2nde place du classement mondial alors que Moscou a abandonné la 2ème place pour se retrouver en 3ème position. 7ème ville du monde aux loyers les plus élevés, Genève figure à la 3ème place du classement européen.
 
Les loyers ont augmenté en moyenne de plus de 3,5 % en Europe occidentale tandis qu’ils ont chuté de 3 % en Europe de l’Est et en Europe centrale. Sarajevo (117ème) offre les loyers les plus bas d’Europe.
 

Résultats marquants à travers le monde

Bien que le prix locatif d’un trois pièces à Tokyo ait baissé, la capitale japonaise demeure la ville la plus chère du monde pour louer un appartement. Le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé le pays l’année dernière ont précipité le départ de bons nombres d’habitants. Même s’ils ont été nombreux depuis à revenir s’installer dans la capitale, la demande de logement reste inférieure à ce qu’elle était auparavant et maintient les prix à la baisse.
 
Sur le plan mondial, la moyenne du prix locatif pour un appartement de trois pièces s’élève à 1 110 €. Les loyers les plus bas sont ceux de Karachi au Pakistan.
 
Tokyo demeure la ville aux loyers les plus hauts. Elle est suivie par Hong-Kong (5ème au classement mondial) et Singapour (6ème).
 
En Asie, le prix des loyers a baissé en moyenne de 2 % en 2011, après une hausse de 19 % l’année précédente. Avec l’Euro comme devise de référence, cette tendance s’explique par le renforcement des devises européennes vis-à-vis des devises asiatiques au cours de l’année écoulée. « Si l’on considère l’évolution des prix dans la monnaie locale dans la plupart des régions d’Asie, notamment à Hong-Kong, les loyers ont augmenté en 2011. Malgré cette hausse locale, les entreprises européennes envoyant leurs salariés en mission en Asie remarqueront une baisse des loyers en Euros du fait de la chute de la valeur des devises asiatiques » explique Frédéric Franchi.
 
En Australie, les prix locatifs augmentent. Les villes australiennes sont celles qui ont gagné le plus de places au sein du classement. Sydney est passé de la 13ème à la 8ème position. Les loyers y sont désormais plus élevés qu’à Paris.
 
En Amérique, les prix locatifs les plus élevés se trouvent à Caracas (4ème) puis Bogota (9ème). Les conditions de vie étant particulièrement dangereuses dans ces deux villes, les expatriés vivent dans les quartiers placés sous haute sécurité et de fait onéreux.
 
Les villes brésiliennes ont le plus progressé. Rio de Janeiro est passé de la 32ème à la 17ème place du classement mondial. Au Chili, Santiago a gagné 21 places et figure dorénavant en 84ème position tandis que la ville de Mexico a connu la plus forte chute, passant de la 54ème à la 69ème place.
 
En Amérique du Nord, San Francisco (13ème) et New-York (18ème) présentent les loyers les plus importants.
 
Au Moyen-Orient, les prix de location ont baissé de 10 % en 2011, ce qui contraste avec la hausse de 5 % de l’année précédente. Abu Dhabi recule et passe de la 7ème à la 11ème position, tout en demeurant en tête des villes les plus chères de la région. Dubaï perd le plus de places. 21ème en 2010, elle figure désormais en 39ème position. Muscat (95ème) offre les prix locatifs les plus bas.
 

Les rapports sur l’immobilier d’ECA International

Ce classement s’appuie sur les données collectées par ECA International lors de ses études annuelles. Ces études fournissent des informations complètes concernant les coûts et les subtilités de la location de logement pour les expatriés et ce, dans plus de 130 villes du monde. ECA International publie son rapport annuel sur l’immobilier depuis 1996.
 
Afin d’assurer l’impartialité et la pertinence des informations, de nombreuses sources complémentaires sont utilisées pour l’élaboration des rapports sur l’immobilier : les données des études d’ECA International (remontées d’information des expatriés/DRH), des résultats d’autres études, ainsi que des informations provenant des principales agences immobilières locales et des sociétés de relocalisation.
 
Les rapports sur l’immobilier incluent des informations sur des appartements de 2, 3 et 4 pièces ainsi que des maisons et sont réalisés par quartiers. Dans chacun de ces quartiers, les appartements sont divisés en trois catégories distinctes : basse, moyenne et haute. La catégorie « basse» représente le dernier tiers de l’ensemble des loyers de l’échantillon. De la même manière, la catégorie « haute» correspond aux loyers du premier tiers – le deuxième tiers correspondant à la catégorie moyenne.
 
Les loyers utilisés pour le baromètre d’ECA International sont ceux de la catégorie basse à travers les quartiers inclus dans les rapports sur chaque ville. Les expatriés ont tendance à habiter des quartiers chers, en raison de la proximité des écoles internationales, des ambassades ou encore des centres-villes. Ainsi, la catégorie « basse » est davantage représentative des prix des loyers pour les habitants locaux. Un appartement de 3 pièces équivaut à plus ou moins à 80 m2 et les loyers sont souvent ceux d’appartements non meublés.
 
Les prix des loyers ont été collectés en septembre 2011 et ont été convertis en euros en utilisant le taux de change de septembre 2011.
 
Les loyers des expatriés peuvent varier selon divers facteurs, tels que le manque d’appartements de qualité et/ou sécurisés, sans pour autant affecter le marché général de la location.
 
 

Top 20 des villes du monde aux loyers les plus élevés pour un trois pièces

Rang 2011

Villes

Rang 2010

1
Tokyo
1
2
Londres
4
3
Moscou
2
4
Caracas
6
5
Hong Kong
3
6
Singapour
5
7
Genève
10
8
Sydney
13
9
Bogota
8
10
Stockholm
19
11
Abu Dhabi
7
12
Zurich
20
13
San Francisco
9
14
Paris
11
15
Amsterdam
14
16
Seoul
15
17
Rio de Janeiro
32
18
New York
17
19
Istanbul
12
20
Oslo
30

Classement européen des villes aux loyers les plus chers pour un trois pièces

Rang 2011

Villes

Rang Mondial 2011

1
Londres
2
2
Moscou
3
3
Genève
7
4
Stockholm
10
5
Zurich
12
6
Paris
14
7
Amsterdam
15
8
Istanbul
19
9
Oslo
20
10
La Haye
23
11
Rome
24
12
Bâle
25
13
St Petersbourg
28
14
Dublin
29
15
Copenhague
37
16
Vienne
42
17
Milan
45
18
Helsinki
49
18
Rotterdam
49
20
Frankfort
55
21
Munich
57
22
Aberdeen
60
23
Hambourg
64
23
Lisbonne
64
25
Madrid
66
26
Bruxelles
68
27
Barcelone
74
28
Varsovie
76
29
Athènes
78
30
Dusseldorf
80
31
Manchester
81
32
Edinbourgh
82
32
Southampton
82
34
Berlin
85
35
Budapest
86
36
Norwich
91
37
Prague
92
38
Zagreb
96
39
Cardiff
97
40
Bratislava
98
40
Bucarest
98
42
Birmingham
102
42
Leeds
102
44
Glasgow
104
45
Ljubljana
105
46
Vilnius
107
47
Nicosia
113
48
Limassol
116
49
Sarajevo
117

 

Webinar ECA sur les résultats de cette étude

ECA International a organisé un webinar sur les résultats de cette étude . Pour l'écouter, rendez-vous sur le site: http://www.eca-international.com/resources/webinars
 

A propos d’ECA International

Spécialiste de la gestion de l’expatriation dans le monde entier, ECA International propose aux entreprises des données, des études, des logiciels et un support sur mesure.
 
Les entreprises possédant peu d’expérience ou trop peu de ressources en interne pour gérer les missions de leurs expatriés, peuvent confier à ECA International le calcul des primes et packages et bénéficier de conseil et de services. Les responsables des ressources humaines internationales des grandes entreprises trouvent des informations complètes et des logiciels de calcul sur le site Internet ; enfin les équipes d’ECA International rédigent des politiques sur mesure pour les grandes entreprises qui gèrent des milliers d’expatriés dans le monde entier.
 
Suivez-nous sur Twitter @ECAintl

See also